SteTherese - Entrée

Paroisse Sainte Thérèse D'Avila

depuis 1868

Bienvenue sur le portail web de la paroisse Sainte Thérèse d’Avila

Fondée en 1868, la paroisse Sainte Thérèse rassemble les fidèles catholiques de Curepipe et d’ailleurs. Elle compte une dizaine de quartiers et s’étend sur un vaste territoire. Confiée au p. Philippe Tam Im, curé, aidé du vicaire, p. René Bergougnoux et des laïcs, elle porte la mission d’annoncer et de transmettre l’Evangile aujourd’hui.

Sur ce site retrouvez les informations sur la vie de la paroisse, ceux qui l’animent ainsi que des propositions pour grandir dans la foi,

Après l’annonce de la levée du couvre-feu sanitaire à partir du 30 mai minuit, il n’est pas possible d’organiser les messes de la Pentecôte en respectant les règles sanitaires toujours en vigueur.
 
A partir de lundi 1er juin, les messes du matin 7h seront célébrées à l’église Ste Thérèse, mais les membres de la communauté auront le soin de respecter les règles de précaution sanitaire:
  • Port du masque obligatoire
  • Distanciation physique dans les allées et les bancs,
  • Pas de geste de paix avec contact
  • Communion uniquement dans la main
  • Pas de concentrations sous le porche ou au bas de l’église…
Les dispositions seront prises pour les messes du week-end à partir du 6 juin en fonction des instructions émanant du diocèse.
 
Merci de votre compréhension pour cette étape transitoire qu’il faudra bien apprendre à gérer car nos assemblées sont difficilement compatibles avec les distances imposées.
 
C’est dans la joie, la confiance et l’espérance que nous demanderons à l’Esprit Saint de nous éclairer et de nous guider pour notre vie de demain.
RSS TEXTE DU JOUR
  • Évangile : « C’est ce disciple qui a écrit ces choses ; son témoignage est vrai » (Jn 21, 20-25)
    Acclamation : (cf. Jn 16, 7.13) Alléluia. Alléluia. Je vous enverrai l’Esprit de vérité, dit le Seigneur ; il vous conduira dans la vérité tout entière.Alléluia. Évangile de Jésus Christ selon saint Jean En ce temps-là, Jésus venait de dire à Pierre : « Suis-moi. » S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. C’est lui qui, pendant le repas, s’était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? » Pierre, voyant donc ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? » Jésus lui répond : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? Toi, suis-moi. » Le bruit courut donc parmi les frères que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas, mais : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? » C’est ce disciple qui témoigne de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est vrai. Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait. – Acclamons la Parole de Dieu. […]

Notre Eglise face au coronavirus

Après que le Premier Ministre ait annoncé les premiers cas de Covid-19 sur le territoire mauricien et les mesures de précaution à prendre pour éviter la propagation du virus, le diocèse de Port-Louis s’engage à participer à l’effort national.
Dans cet esprit, le cardinal Maurice Piat a communiqué les dispositions suivantes applicables sur tout le diocèse:

  1. Les messes et les toutes réunions de prière publiques sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
  2. Les 40 Heures et chemins de croix à l’Eglise sont annulés.
  3. Les baptêmes ne seront pas célébrés.
  4. Les églises restent fermées excepté pour les mariages et funérailles.
  5. On ne célèbrera pas de mariage à l’église. On ne célébrera pas de funérailles à l’église. Les paroisses sont invitées à tenir un registre des fidèles décédés dont on n’aura pu célébrer les funérailles. Ceci en vue de l’organisation ultérieure de messes pour les défunts, après l’épidémie.
  6. La communion aux malades et le sacrement des malades à domicile sont annulés.
  7. La communion aux malades et le sacrement des malades à l’hôpital sont aussi suspendus. Cependant, un moment de prière auprès du malade est possible à l’hôpital à condition que le prêtre obtienne les mêmes mesures de protection que le personnel soignant.
  8. Les cours à l’Institut Cardinal Jean Margéot (ICJM) ou dans les salles d’œuvres, les retraites en groupe, résidentielles ou non, les séances de catéchèse ou de formation, les réunions de mouvements ou de services, sont suspendus.

Le cardinal nous exhorte à la solidarité. « Au moment où, à Maurice, nous sommes inquiets et vulnérables devant l’avancée rapide de la pandémie, restons solidaires les uns des autres et prions pour les autorités du pays qui ont des décisions importantes à prendre. Implorons la Vierge Marie qui veille sur ses enfants et demandons-lui de nous rendre responsables dans toutes les décisions que nous aurons à prendre, chacun à son niveau ».

Célébrations

Voir toutes les messes

La Pentecôte

Bonjour à tous les enfants qui nous suivent et bonjour aussi à leurs parents.Ça y est… c’est la fin du...
La Pentecôte

Pentecôte : 50eme jour

En route vers la Pentecôte. Le Conseil Pastoral des Jeunes nous invite à découvrir ou redécouvrir le sens de cet...
Pentecôte : 50eme jour

L’Ascension de Jésus

C’est le début de l’hiver, c’est encore le confinement… mais ce dimanche n’est pas comme les autres car c’est une...
L’Ascension de Jésus

Mois de mai, mois de Marie

Bonjour à tous les enfants de divers âges et aux parents qui nous suivent chaque semaine. Depuis le 15 mai,...
Mois de mai, mois de Marie
Prochains évènements

Pas d'évènements prévus pour le moment.

Mot du curé de la paroisse Ste Thérèse

LE CONFINEMENT

Cher paroissien, chère paroissienne,

Depuis la fête de St Joseph nous sommes tous confinés à la maison et personne ne sait jusqu’à quand on restera confiné… avec interdiction d’aller au travail, à l’école, à l’église même…

Pour la première fois peut-être et pour longtemps, la famille se retrouve réunie. Alors, faisons contre mauvaise fortune bon cœur.

Profitons de ce temps de grâce pour améliorer nos relations, les uns avec les autres, et aussi, pourquoi pas, avec Dieu.

Tout d’abord il est peut-être temps de se réconcilier entre père et fils, entre parents et enfants, entre mari et femme, et s’accorder généreusement le pardon comme St Paul nous exhorte à le faire :
« Revêtez votre cœur de tendresse et de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. Supportez-vous mutuellement et pardonnez si vous avez des reproches à vous faire. Agissez comme le Seigneur, il vous a pardonné, faites de même. Par-dessus tout cela, qu’il y ait l’amour. » Col 312

Hommes, vous qui êtes si souvent absents à cause du travail, profitez de votre présence forcée à la maison pour dialoguer avec vos enfants et votre épouse. Intéressez-vous pour une fois à leurs études, leurs désirs, leurs aspirations, leurs projets, leurs cultures.

Mesdames, vous aussi, assumez pleinement votre rôle de confidentes et portez une oreille attentive à vos enfants. Ecoutez leurs appels de détresse.

Mettons à profit ce temps béni pour améliorer nos relations avec Dieu. Prions en famille, faisons ensemble le chapelet et le chemin de croix, Faisons le partage d’Evangile.

Au plan personnel, accordons un peu plus de temps à un tête-à-tête avec Dieu Père : « Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte et prie ton Père qui est là, dans le secret… » Mt 66

Profitons de ce temps pour lire la Parole de Dieu qui est une nourriture : « L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Mt 44

Nous pouvons suivre la messe du Pape François tous les jours sur KTO à 10h (9 h à partir du 29/03) et nous pouvons communier spirituellement à cette messe : « Quiconque regarde le Corps du Christ pour le désirer, a déjà communié, dans son cœur, au Corps du Christ » pour paraphraser Mt 527.

Utilisons un peu les réseaux sociaux et donnons un coup de téléphone à ceux qui sont seuls en ces temps difficiles : les vieux, les grands parents, les malades, les handicapés…

Faisons de ce temps de confinement une occasion en or pour faire vraiment de la famille une véritable Eglise domestique où Dieu est honoré, et où la charité est vécue au quotidien.

Bonne fête de la Résurrection à tous.

Pâques 2020 p. Philippe TAM IM